Sahraoui: une histoire espagnole

Cahiers d’EMAM, Tours

Sahara occidental, le vide

Sahara occidental, le vide

img-1-small480

https://emam.revues.org Revue qui fait suite aux Cahiers d’Urbama (15 numéros de 1988 à 2000). L’équipe est au départ composée de géographes- urbanistes travaillant au Maghreb et qui ont étendu leurs recherches au Machrek. Elle accueille maintenant d’autres disciplines de sciences humaines.

Le N° 24-25 de 2015 « Sahara occidental : mémoires, culture, histoire » a été entièrement produit par des auteurs hispanophones. Il porte sur ce territoire « sahraoui » devenu marocain depuis la « marche verte » de 1975. On sait que l’Etat marocain a cherché à « marquer » ce territoire en y construisant de nouvelles localités, parfois sans habitants. Le poids des Sahraoui est bien faible démographiquement, qu’il s’agisse de ceux qui sont « in » ou de ceux qui sont « réfugiés » depuis deux générations dans le Tindouf algérien. Le vide est un potentiel minier… Les articles font essentiellement référence à la période coloniale espagnole antérieure à 1975, sauf les récits de dénonciation, ou d’introspection, situés auprès des réfugiés.

Ce contenu a été publié dans Maghreb, Maroc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire