Pieds rouges, début de la « coopération »

application.pdf

Diffusé sur France 3 le jeudi 13 septembre à 3 heures 05 (heure de grande écoute !!!) mais heureusement visible en différé pendant quatre jours, ce film sur les pieds-rouges obéit à un genre presque obligé. Entrelacer des bandes d’archives, des images fixes conservées par les personnes interrogées et recueillir les souvenirs de celles-ci.

Ce thème est abordé aussi dans les trois articles sur l’éducation au Maghreb:

http://alger-mexico-tunis.fr/?p=981

http://alger-mexico-tunis.fr/?p=978

http://alger-mexico-tunis.fr/?p=958

Premier témoignage essentiel : le capital d’indignation accumulé pendant la longue guerre qui vient de se terminer, chez les jeunes cadres français (enseignants, médecins, architectes, comédiens…) désireux de participer à la création d’un nouveau pays où l’accueil est fraternel, les besoins immenses, la liberté d’initiative très large au moins pendant quelques semestres. Si en France beaucoup s’insurgent devant ce désir d’aller servir chez l’« ennemi » d’hier, le gouvernement français canalise dès 1963 vers cette coopération quelque 25000 jeunes, souvent comme coopérants militaires, et renouvelle les accords de coopération dans le mois qui suit la prise de pouvoir de Boumediene dès juillet 1965, menant une politique de présence qui ne se dément pas.

 

Second volet de ce témoignage : ces jeunes découvrent la férocité des luttes internes algériennes pour le pouvoir, l’opacité d’un pays dont ils ne connaissent que la face francophone. Ils doivent décoder comment un pays qu’ils veulent laïc, révolutionnaire, se referme dès avant l’élimination de Ben Bella dans un nationalisme à la fois militaire, musulman et arabophone, même si subsistent des éléments « révolutionnaires », en particulier autour de la création d’une industrie lourde réputée « industrialisante » ou dans un rôle de capitale du Tiers Monde qui culmine à Alger en 1964.

Un témoignage qui viennent compléter les livres sur les pieds rouges dont nous avons rendu compte sur le site de Coup de soleil, section Midi- Pyrénées

http://midi-pyrenees.coupdesoleil.net/lev_details.php?levID=188 (Catherine Simon, Années pieds rouges) et

http://midi-pyrenees.coupdesoleil.net/lev_details.php?levID=184 (Nicole Jean Entre deux rives, vol 1 et 2)

ou celui sur « la tribu des coopérants » présenté sur le présent blog en avril 2013.

http://midi-pyrenees.coupdesoleil.net/lev_details.php?levID=401 l

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Algérie, Education, film, Maghreb, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire