Confinement et déconfinement : Coup de soleil autrement

C’est sans doute vers le 17 mars que j’ai commencé à noter, jour après jour, ce qui se passait tout près de moi, ce que m’apprenaient la radio, la télé, mes journaux, les infos transmises sur internet, les travaux des chroniqueurs, humoristes. Au bout de huit semaines de confinement, j’ai classé cela : Une des rubriques est« la vie de Coup de soleil »(puisque j’ai par privilège tout mon temps pour m’occuper de cela et pas mal d’informations). J’ai ensuite interrompu ce « journal », mais je peux reconstituer en supplément tout un trimestre (juin-aout) de « déconfinement » dans notre vie associative. Pour justifier cet article, une citation d’un élève français, qui participe au projet Ruptures : « Comment mieux rendre hommage à nos compatriotes, victimes de cette crise, autrement qu’en faisant de cette période un événement historique ?  » 

 

6 mars Paris, Librairie Arbre à lettre : présentation du livre de Lalaoui, Baskets et costume : Plusieurs personnes dans le public préfèrent rester debout au lieu de s’asseoir contre quelqu’un : le « danger » est palpable.

11 mars, Paris, séance à l’IMA : film Fragments de rêves, le public est là, sans s’écarter les uns des autres, mais quand même on regarde qui est à proximité.

12 mars, au cinéma Visages de la victoire : le public squelettique et dispersé dans la salle rassure (8 personnes dans cette salle proche de l’Hôtel de ville).

13 mars… le site web de Coup de soleil tombe en panne : on comprend progressivement les dégâts, la perte d’informations (articles) sur le site « Toulouse » et l’impossibilité d’alimenter normalement les différents sites. L’assemblée générale de Coup de soleil du 28 mars est convoquée « sous condition » ; la réunion mensuelle CdS Toulouse a lieu chez Anne-Lise et non chez Zoubir, restreinte.

15 mars Les amis d’Averroès annoncent l’annulation de leur « printemps » toulousain.

20 mars Aux interrogations de Martine Delattre dans le Coup de soleil toulousain : réponses « publiques » de Marc, Dominique, Habib, Micheline, Georges, Danielle, Anne-Lise, en une vaste révision de nos buts communs.

22 mars Au Maghreb la Tunisie est le premier pays à déclarer le confinement, aveu démocratique de ce que son système de santé est fragile. Cette fragilité est vécue aussi  en Algérie où le petit commerce au quotidien est incontrôlable, par exemple les « mzabites » chez qui on achète sa nourriture. Depuis ce jour mon blog « accueille » les informations sur la section Toulouse de Coup de soleil, puis celles sur les activités nationales, en particulier les documents audio du MODEL 2020 que Tarek met en ligne.

27 mars La caricature de Hicham Baba Ahmed a une valeur universelle, elle nous est transmise par Isabelle Lebrun, elle-même malade (elle entre en convalescence le 31 mars). 87% des scolaires du monde sont hors établissement et 3MM de confinés sur 7,5 MM d’humains.

28 mars Des propos complotistes circulent, y compris parmi nous. Bill Gate est ainsi fustigé, alors qu’il a été « un agent important » de l’éradication du paludisme… parce qu’il a publié voici quelques mois un article sur ce que serait une pandémie mondiale, « preuve » qu’il est suspect.

30 mars Un de nos amis parisiens préconise pour Coup de soleil une mise en réseau et il pense que toucher les jeunes, c’est chanter et manger maghrébin plus que lire. On commence à savoir (comptage des urnes funéraires enfin rendues aux familles) que les chiffres de morts de Chine sont minorés.

1 avril Manifestation de rues à Tunis contre confinement : on doit sortir pour donner du pain à la famille chaque jour.

6 avril : Je mets en ligne la conférence du GREP « en confinement ». La première Lettre hebdomadaire « nationale » du confinement de Coup de soleil est publiée.

10 avril : La matinale de France Inter est un rite que je suis ponctuellement : pour l’agriculture, les travailleurs saisonniers marocains et tunisiens entreront-ils en France ? Pour les violences conjugales du confinement, c’est l’association tunisienne qui se fait entendre la première. Pour la lettre du confinement de Coup de Soleil, Tahar Benjelloun est le 3emaghrébin du palmarès. EtLe Pointdonne deux écrivains du confinement : Kamel Daoud, qui décrit Oran en retour à La Peste, et Mario Vargas Llosa.

15 avril Je mets en ligne la synthèse des matériaux récoltés après la 3elettre du confinement toulousaine.

16 avril : « continuité du service public » nous dit France Inter : Coup de soleil est un service public civico-culturel, à nous d’en assurer la continuité, gratuite bien entendu : que représentons-nous dans le PIB de la France ? dans les PIB des 3 pays du Maghreb ? Rien, mais cela n’empêche pas que nous soyons utiles ? Que notre future AG nationale réunisse 15 ou 30 personnes a peu d’importance : c’es les 50 ou 70 procurations qui compteront. Que la prochaine ( ?) réunion mensuelle de Toulouse soit à 7 ou à 17 personne itou : notre vrai travail au quotidien est du télétravail, nous savons le faire depuis des années.

20 avril : 3elettre hebdomadaire nationale [la 4esuivra normalement, puis les suivantes : un succès !]

24 avril : la réunion « à la Pizzeria Belfort » prévue n’a pas été décommandée, il allait de soi qu’elle n’ait pas lieu…

27 avril : Marc utilise son blog pour diffuser les infos de Coup de soleil.

29 avril : Deux données pour le déconfinement : la lettre hebdomadaire nationale peut accepter des infos « locales », mais les procédures restent à clarifier. Où la réunion toulousaine de mai aura-t-elle lieu ? incertitude. En contraste, Lyon diffuse fidèlement sa lettre mensuelle, améliorée, confortée, élargie.

31 avril : Le protocole des infos locales dans la lettre hebdomadaire proposé par Georges Morin est sans doute accepté par les sections, si bien que la lettre toulousaine pourra disparaître…

1ermai : La video réunion toulousaine du 15 mai a pu se tenir : nous apprenons collectivement des techniques que certains utilisent depuis longtemps. Marc et Maryse font des duos littéraires sur le blog de Marc, sur des thèmes très locaux, avant de déboucher sur le Yatagang ou sur la Zone.

3 mai : Mort du chanteur Idir, oncle de Soraya. Pour beaucoup, nationalement, le choc est très fort.

4 mai : La nouvelle formule de la lettre nationale contient la page locale lyonnaise qui est très bonne.

5 mai : un rendez-vous « vidéo » pour le 7 mai est établi entre quelques soleilleux parisiens et toulousains. Marc et Maryse continuent leur sport de textes courts sous contrainte quotidiens (thème du 6 mai : « le 11 mai »… c’est à dire le déconfinement).

7 mai : saurons-nous faire une Lettre du déconfinement, avec les projets immédiats ? Même désir de renouvellement du côté de quelques amis parisiens.

9 mai : préparation par Marc de la vidéo conférence toulousaine du 15 mai

15 mai : la vidéo a été un succès, avec 10 connectés, 5 « échecs » de connexion malgré une volonté positive, sur quelque 22 personnes pressenties : nous apprenons doucement.

27 mai G Morin lance une consultation, (réponse jusqu’au 29) : organiser en vidéo conférence une AG ou un CA ? Majorité pour CA, ce qui permettra un ordre du jour de discussions concrètes, donc un succès pour l’AG, elle aussi en vidéo. Les deux manifestations ont fonctionné !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire